Derborence Valais © Marjorie Berthouzoz Marjorie Berthouzoz
Valais

Réserve naturelle de Derborence

Equilibre entre nature et loisirs

Aujourd’hui, les visiteurs affluent dès la fonte de la neige jusqu’en automne pour profiter de ce cadre idyllique et de la nature sauvage. Le comportement des visiteurs n’est pas toujours adapté à la conservation de la nature. Ainsi, Pro Natura collabore avec le canton et la Commune de Conthey pour améliorer l’équilibre entre la conservation de la nature et les loisirs. 
 

260 hectares de réserve naturelle

En 1959, Pro Natura, encore appelée LSPN, fit l’acquisition de la forêt vierge du côté sud du lac, ainsi que de l’alpage de Vérouet qui la domine et l’alpage de Fenadze, situé en face, aux pieds des Diablerets. De plus, une servitude pour le lac et ses environs fût rédigée en faveur de Pro Natura. Avec ses 260 hectares, la réserve de Derborence constitue l'une des plus grandes réserves naturelles de la section valaisanne.

Dynamique naturelle 

Au cœur de la réserve, la forêt vierge s’étend sur une surface de 25 hectares et renferme des sapins très âgés. Certains d’entre eux atteignent 44 mètres de haut pour un âge de 450 ans. Tous les arbres portent des plaquettes numérotées pour des observations scientifiques à long terme. Cette forêt évolue naturellement et aucun entretien n’est effectué. Elle joue un rôle important, comme témoin des effets de la pollution de l'air à long terme. Pro Natura Valais souhaite protéger d'autres massifs forestiers âgés dans le canton, pour multiplier de tels témoins et réduire la pression des visiteurs sur une des trois dernières forêts vierges de Suisse.