Les Follatères (Fully et Dorénaz)

En 1968 et 69, par contrats entre la LVPN, le Heimatschutz, le CAS et les bourgeoisies de Dorénaz et Fully, le site des Follatères fut protégé. Ce site échappa ainsi reboisement par du mélèze ou de l’épicéa comme cela s’est produit dans le Ban de Branson au milieu de la chênaie. Pro Natura veille également au maintien des vieux murs en pierres sèches en parfaite harmonie avec le paysage. En 1998 et en 2002, Pro Natura a fait l’acquisition de plusieurs parcelles en vigne. Ainsi, plus de 4000 m ont passé sous son contrôle.

Les Follatères, paysage grandiose dessinant le coude du Rhône, soumis aux influences du climat continental et du climat lémanique, est un véritable paradis de la nature où des espèces animales et végétales variées et peu communes abondent. Ce site, l’un des plus riches de Suisse en espèces végétales, est visité par des scientifiques et par beaucoup d’universités. Le promeneur non spécialiste peut suivre de nombreux sentiers qui lui feront découvrir le vignoble, la forêt de chênes où poussent le grémil rouge-bleu et l’acéras homme-pendu, la pinède abritant le céphalanthère rouge, la steppe rocheuse cachant la gagée des rochers, une forêt de houx sur Dorénaz et la prairie sèche avec ses nombreuses orchidées.

Le livre «Les Follatères grandeur nature» permettra au visiteur de connaître les noms des plantes et des insectes les plus fréquents.

 

Bibliographie

  • Aubert, J., 1983 : Les Follatères, hier et aujourd’hui. Bulletin de la Murithienne n° 100 : 147-150.
  • Werner Philippe, 1988: La Flore, Martigny